Royal-Dragons


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Les Royal-Dragons
[|DRAGON|]-De Nansouty
[|DRAGON|]-De Rocroy
[|DRAGON|]-De Lattre
[|DRAGON|]-De Suchet
[|DRAGON|]-De Murat
[|DRAGON|]-De Oudinot
[|DRAGON|]-De Dreyfus
[|DRAGON|]-De Duroc
[|DRAGON|]-De Foulque
[|DRAGON|]-De Soubise
[|DRAGON|]-De Latour
[|DRAGON|]-Alpha
[|DRAGON|]-De Masséna II
[|DRAGON|]-De Broglie
[|DRAGON|]-De Coignet
[|DRAGON|]-De Lasalle
[|DRAGON|]-De Higonet
[|DRAGON|]-De Girard
[|DRAGON|]-Davout
[|DRAGON|]-De Osten
[|DRAGON|]-Thor
[|DRAGON|]-De Montcalm
[|DRAGON|]-Beaudrap
[|DRAGON|]-De Massena
[|DRAGON|]-De Haugéranville
[|DRAGON|]-De Pouget
[|DRAGON|]-Decaen
[|DRAGON|]-De Nusra
[|DRAGON|]-De Walther
[|DRAGON|]-De Gros
[|DRAGON|]-De Lannes
[|DRAGON|]-De Ricard
[|DRAGON|]-De Pic Rouge
[|DRAGON|]-De Miraev
[|DRAGON|]-De Moreau
[|DRAGON|]-De Moncey
Récompenses

CWC Hall of fame 2010
Le Royal-Dragons

CWC Spring 2010
Oudinot - Duroc - Broglie

CWC Autumn 2010
Oudinot - Duroc - Broglie

FTT 1vs1 2010
Duroc


CFTW 2vs2 2010
Nansouty - Alpha

CFTW 2vs2 2010
Oudinot - Walther


CFTW 1vs1 2010
Nansouty


CFTW 2vs2 2010
Oudinot - Walther

CW Last Campaign 2011
Alpha - Nansouty

The Lordz

Partagez | 
 

 Bataille d'Orthez Février 1814

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
De Brack

avatar


MessageSujet: Bataille d'Orthez Février 1814    Ven 8 Oct - 13:45

Je vous fais part d'une célèbre bataille à coté de chez moi ...... avec le génie militaire du maréchal Soult.............. bonne lecture

De Brack

http://www.histoire-empire.org/1814/orthez/la_bataille.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
De Oudinot
Commandand
Commandand
avatar


Carnet militaire.
Affecté Affecté : Etat-Major

MessageSujet: Re: Bataille d'Orthez Février 1814    Ven 8 Oct - 14:52

bouarfffff!!
que de mauvais souvenirs.
tres interressant quand meme bravo

_________________
Ah! si je les aimais! je pense bien que je les aimais! je les ai tous fait tuer!
Nicolas-Charles Oudinot, Marechal d'Empire, Duc de Reggio.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DAVOUT
Visiteur
Visiteur
avatar


Carnet militaire.
Affecté Affecté : Réserviste

MessageSujet: Bataille d'Orthez Février 1814   Ven 8 Oct - 19:45


Bien messire De Brack , effectivement , ....


En tout cas merci

Amicalement

Davout bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
De Murat
Officier de combat
Officier de combat
avatar


Carnet militaire.
Affecté Affecté : Etat-major

MessageSujet: Re: Bataille d'Orthez Février 1814    Sam 9 Oct - 9:46

plan de bataille et position des armée a Waterloo triste

[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
De Murat
Officier de combat
Officier de combat
avatar


Carnet militaire.
Affecté Affecté : Etat-major

MessageSujet: l'histoire d'un sacrifice qui sauvat des milliers d'hommes les pontonniers du G EBLE    Sam 9 Oct - 10:41

La Bataille de la Bérézina eut lieu du 26 au 29 novembre 1812 près de la rivière Bérézina (dans l’actuelle Biélorussie), entre l’armée française de Napoléon Ier et les armées russes, de Koutousov, de Wittgenstein et de Tchitchagov, après l’échec de la Campagne de Russie

Cinq mois après le franchissement du Niémen le 24 juin, la Grande Armée bat en retraite et se trouve devant une large rivière marécageuse : la Bérézina. Les armées Russes comptent sur cet obstacle naturel pour bloquer l’armée de Napoléon et ainsi l’anéantir.

La retraite de Russie se fait dans de mauvaises conditions : l’hiver est précoce et très rigoureux. Exposée sur son flanc par l’armée de Wittgenstein, poursuivie par celle de Koutousov, et bloquée par la Bérézina dont l’armée Russe de Tchitchagov maîtrise le pont de Borisov depuis la veille, la Grande Armée se trouve, le 22 novembre 1812 au matin, dans une situation désespérée.





DéroulementLe 23 novembre, les Russes attendent les Français à Borisov et Napoléon décide d’y organiser une manœuvre de diversion pour permettre le franchissement de la Bérézina 15 km plus bas, face au village de Stoudienka, là où le général Corbineau a identifié un passage possible.

Le succès de l’opération passe par la très rapide construction de deux ponts à Stoudienka. Travaillant dans l’eau glacée les 26, 27, 28 novembre, les pontonniers du général Eblé réalisent et entretiennent ces deux ouvrages que la Grande Armée franchit le 26, dès 13 heures, malgré l’opposition des trois armées Russes.

Dans la nuit, Tchitchagov se rend compte de son erreur mais ne peut intervenir immédiatement. Tchitchagov, Wittgenstein et l’avant-garde de Koutousov prennent l’offensive le 28 vers 8 heures du matin.

Face à l’armée de Wittgenstein, devant les forces ennemis qui s’accroissent à mesure que le temps passe, le maréchal Victor avec 10 000 hommes, défend toute la journée les hauteurs de Stoudienka, tandis que 800 cavaliers de Fournier se distinguent en chargeant à de multiples reprises la cavalerie et l’infanterie russes. Alors que la traversée s’achève, la nuit interrompt les combats et Victor en profite pour passer à son tour sur la rive droite.

Plus tard, alors que le gros de l’armée a déjà franchi la Bérézina, de nombreux retardataires sont encore sur l’autre rive. Eblé envoie plusieurs fois dire autour des bivouacs, que les ponts vont être détruit dès l’aube du 29 pour protéger la retraite. Des voitures sont incendiées pour convaincre les retardataires de l’urgence à traverser, mais la plupart des trainards, épuisés, préférant attendre le jour, restent sourds à ces injonctions.





Après avoir autant que possible reporté l’échéance, les deux ponts sont incendiés à 8 h 30. La rive gauche de la Bérézina offre alors le spectacle tragique, d’hommes, de femmes et d’enfants se précipitant à travers les flammes des ponts ou tentant de traverser à la nage.

Les cosaques russes, trouvant le passage libéré après le départ de Victor, arrivent à 9 h 30. Ils s’emparent du butin abandonné par la Grande Armée et font de nombreux prisonniers.

Les formations combattantes, l’État-major et l’artillerie de la Grande Armée ont franchit la Bérézina, mais cet incontestable succès militaire a le goût amer des nombreuses pertes subies, qui seront évaluées à environ 30 000 hommes, morts ou prisonniers.



[img][/img]


[img][/img]



Enfin l h'homme qui part sont sacrifice (il mourut 1 moi plus tard des conséquences du passage du fleuves glacée et de ses hommes.

[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bataille d'Orthez Février 1814    

Revenir en haut Aller en bas
 
Bataille d'Orthez Février 1814
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bataille Historique - Montmirail 1814
» ordre de bataille allié
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» rapport de bataille apocalypse
» [Rapport de bataille] Rapport du 23 aout

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal-Dragons :: L'Encyclopédie :: Période Napoléonienne :: Guerres et batailles-
Sauter vers: