Royal-Dragons


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Les Royal-Dragons
[|DRAGON|]-De Nansouty
[|DRAGON|]-De Rocroy
[|DRAGON|]-De Lattre
[|DRAGON|]-De Suchet
[|DRAGON|]-De Murat
[|DRAGON|]-De Oudinot
[|DRAGON|]-De Dreyfus
[|DRAGON|]-De Duroc
[|DRAGON|]-De Foulque
[|DRAGON|]-De Soubise
[|DRAGON|]-De Latour
[|DRAGON|]-Alpha
[|DRAGON|]-De Masséna II
[|DRAGON|]-De Broglie
[|DRAGON|]-De Coignet
[|DRAGON|]-De Lasalle
[|DRAGON|]-De Higonet
[|DRAGON|]-De Girard
[|DRAGON|]-Davout
[|DRAGON|]-De Osten
[|DRAGON|]-Thor
[|DRAGON|]-De Montcalm
[|DRAGON|]-Beaudrap
[|DRAGON|]-De Massena
[|DRAGON|]-De Haugéranville
[|DRAGON|]-De Pouget
[|DRAGON|]-Decaen
[|DRAGON|]-De Nusra
[|DRAGON|]-De Walther
[|DRAGON|]-De Gros
[|DRAGON|]-De Lannes
[|DRAGON|]-De Ricard
[|DRAGON|]-De Pic Rouge
[|DRAGON|]-De Miraev
[|DRAGON|]-De Moreau
[|DRAGON|]-De Moncey
Récompenses

CWC Hall of fame 2010
Le Royal-Dragons

CWC Spring 2010
Oudinot - Duroc - Broglie

CWC Autumn 2010
Oudinot - Duroc - Broglie

FTT 1vs1 2010
Duroc


CFTW 2vs2 2010
Nansouty - Alpha

CFTW 2vs2 2010
Oudinot - Walther


CFTW 1vs1 2010
Nansouty


CFTW 2vs2 2010
Oudinot - Walther

CW Last Campaign 2011
Alpha - Nansouty

The Lordz

Partagez | 
 

 Nouveau DLC rome2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haanibal
Fusilier
Fusilier



Carnet militaire.
Affecté Affecté : Total War

MessageSujet: Nouveau DLC rome2   Mar 3 Déc - 13:01

Total War™ ROME II: César en Gaule
Pack de campagne

Description :

César en Gaule est un pack de campagne indépendant pour Total War: ROME II qui couvre la guerre d'expansion de Jules César contre les tribus gauloises. Les joueurs peuvent choisir parmi quatre factions jouables dans ce conflit : les Arvernes gaulois, les Suèves germaniques, les Nerviens belges et Rome, au fil d'une campagne qui s'inspire de l'ouvrage de César La Guerre des Gaules.
Plus localisée en termes d'époque et de géographie que Rome II (58-51 av. J.-C.), la carte de campagne de César en Gaule est une représentation plus étendue et plus détaillée de la Gaule et de la côte sud de la Bretagne.
Par rapport à la carte de la Gaule dans ROME II, celle de César en Gaule contient davantage de régions et de provinces, plus de factions (jouables ou non) et une série de célèbres généraux et hommes d'État historiques que le joueur emploiera ou affrontera selon la faction qu'il a choisie.

Cette guerre, source de profits et de gloire pour César, l'a rendu extrêmement populaire auprès des habitants de Rome... mais beaucoup moins vis-à-vis des sénateurs, qui le voyaient renforcer son propre pouvoir au cours d'une série d'événements qui contribueraient finalement à son ascension au titre de Dictateur.
César en Gaule diffère du jeu principal ROME II de plusieurs manières :

Nouvelle carte de campagne :

La carte de campagne de César en Gaule est une représentation améliorée et plus détaillée de la Gaule. Les joueurs peuvent s'étendre sur 18 provinces regorgeant de ressources, avec de nouveaux villages et de nouvelles capitales provinciales.

Focalisation plus marquée sur les personnages :

De nombreuses factions emploient de grands généraux et hommes d'État historiques (par exemple, Rome est représentée par Jules César lui-même, Marc-Antoine et bien d'autres). Chacune des quatre factions jouables a également un chef qui représente le joueur au cours de la campagne.

24 tours par an :

Comme César en Gaule se déroule sur une période beaucoup plus courte (58-51 av. J.-C.) que la campagne de grande envergure de ROME II, chaque tour représente deux semaines plutôt qu'une année. Cela signifie que les saisons font leur retour. Cependant, l'effet de ces saisons sur le jeu n'est pas toujours prévisible et pourrait varier d'une province à l'autre. Par exemple, un automne tardif pourrait entraîner de bonnes récoltes, mais un été long et sec pourrait affecter votre production de nourriture.

Campagne multijoueur compacte et focalisée :

Si vous cherchez une campagne multijoueur plus rapide, César en Gaule introduit des options intéressantes. En raison de l'envergure géographique et des 48 factions ennemies, les campagnes coopératives ou compétitives à 2 joueurs sont plus directes, plus focalisées et nécessitent moins de temps qu'une campagne complète.

Nouveaux défis intermédiaires :

Ceux qui atteignent la moitié du jeu découvriront de nouveaux défis à relever qui remplacent les guerres civiles de ROME II. À la tête d'une tribu gauloise, vous devrez affronter des forces lourdement armées envoyées par Rome, et dans le camp des Romains, vous verrez les Gaulois se rebeller et former des alliances contre vous.

Nouvelle bataille historique :

César en Gaule ajoute une nouvelle bataille historique : le siège d'Alésia. Ce combat marqua le tournant de la guerre des Gaules de César et s'acheva par la capture de Vercingétorix, qui fut ensuite conduit à Rome et exécuté à la suite du triomphe de César.
Reproduite du point de vue de César, la bataille d'Alésia nécessite de maintenir le siège sur la forteresse de Vercingétorix. Le combat commence par le déploiement des forces romaines avec leurs propres fortifications autour d'Alésia. Le joueur doit guider les Romains et les aider à résister aux attaques venant d'une imposante armée de renforts, ainsi qu'à l'intérieur de la forteresse elle-même.
Nouvelles factions jouables pour la campagne complète de Total War: ROME II

Les trois nouvelles factions jouables :

En plus des factions jouables dans la nouvelle campagne, César en Gaule ajoute trois nouvelles factions jouables au jeu principal :

• Nerviens (barbares belges)
Formant la plus puissante et la plus farouche des tribus belges, les Nerviens ont des origines aussi bien celtes que germaniques. Leur composition unique reflète ce mélange de cultures et offre de nouvelles possibilités pour créer des configurations d'armées uniques.

• Boïens (barbares gaulois)
Formant l'une des plus grandes tribus gauloises, les Boïens occupaient la Gaule cisalpine, la Pannonie, la Bohème et la Gaule transalpine. Leurs nombres faisaient d'eux une force redoutable, mais ils étaient à l'écart des autres tribus gauloises géographiquement parlant, et exposés directement aux farouches clans germaniques et aux Daces.

• Galates (barbares anatoliens)
Gaulois de l'Est, les Galates migrèrent en Asie Mineure suite à l'invasion des Celtes dans les Balkans. Ils arrivèrent par la Thrace aux alentours de 270 av. J.-C., menés par les généraux Lutérios et Léonorios. Retranchés en plein cœur du territoire hellénique et face à plusieurs factions ennemies, les Galates vous feront découvrir une facette intéressante et complexe du jeu.

Nouvelles unités :

En plus de leur composition normale, les factions jouables de César en Gaule (et celles ajoutées à la campagne principale de ROME II par César en Gaule) disposent également des nouvelles unités suivantes :

Boïens (ROME II)
• Partisans bretteurs (infanterie à épée)
Quand le seigneur commande, l'épée frappe.
• Lanciers vétérans (infanterie à lance)
Le combat renforce les muscles et le cœur, et assourdit les cris des lâches.

Galates (ROME II)
• Légionnaires galates (infanterie à épée)
Les Celtes ont appris aux Romains plus qu'ils ne veulent bien l'admettre, mais l'inverse est également vrai.
• Pillards galates (cavalerie à javelot et épée)
Les ennemis en déroute savent qu'il vaut mieux fuir qu'affronter les pillards qui n'épargnent aucune vie.
Tribus gauloises (ROME II et César en Gaule)
• Bretteurs d'élite (infanterie à épée)
Ces hommes ont une bravoure à toute épreuve et manient leurs armes avec virtuosité.
• Lanciers d'élite (infanterie à lance)
La cotte de mailles n'attiédit pas le cœur du guerrier ni sa soif de combat.
• Chasseurs gaulois (infanterie à arc furtif)
Les talents du chasseur, qui excelle dans l'art de se cacher et de lancer des attaques surprises, sont tout aussi utiles au guerrier.

Nerviens (ROME II et César en Gaule)
• Bretteurs féroces (infanterie à épée)
Après avoir obtenu son épée longue, un Celte n'en sera séparé que par la mort.
• Bretteurs de guérilla (infanterie à épée furtive)
• Ces épéistes frappent au moment et à l'endroit où leurs ennemis s'y attendent le moins.
• Puissants destriers (cavalerie à lance)
Chevauchant leurs intimidantes montures, ces guerriers aux frappes redoutables sèment la peur dans le cœur des ennemis.
• Lanciers nus (infanterie à épée)
Qui a besoin de vêtements quand on a plus de courage que quiconque ?
• Chasseurs gaulois (infanterie à arc furtif)
Les talents du chasseur, qui excelle dans l'art de se cacher et de lancer des attaques surprises, sont tout aussi utiles au guerrier.

Auxilliaires
• Chasseurs gaulois auxiliaires (infanterie à arc furtif)
Un chasseur se doit de mettre ses talents au service de Rome.
• Noble cavalerie auxiliaire (cavalerie à lance)
Un soldat monté en armure a toujours son utilité pour une armée romaine.
• Bretteurs nus auxiliaires (infanterie à épée)
Les farouches dieux de la guerre devraient être utilisés à l'avantage de Rome.
• Épées courtes auxiliaires (infanterie à épée)
Parfois, c'est la bravoure au combat plutôt que le talent qui fait la valeur d'un homme.

Mercenaires
• Chasseurs gaulois mercenaires (infanterie à arc furtif)
La chasse à l'homme offre souvent les plus belles récompenses.
• Noble cavalerie mercenaire (cavalerie à lance)
Même un noble a son prix, et il n'hésitera pas à prendre les armes en échange d'or.
• Épées nues mercenaires (infanterie à épée)
Les dieux de la guerre bénissent les mercenaires tant qu'ils se battent avec courage.
• Épées courtes mercenaires (infanterie à épée)
Il est souvent suffisant de vendre sa bravoure et son goût pour la gloire.

Nico CA



Liens: http://forums.totalwar.com/showthread.php/113379-Pack-de-campagne-Total-War-ROME-II-C%C3%A9sar-en-Gaule?s=347d9cc4c1ba340d387e861db58c2664
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kieran57
Fusilier
Fusilier



MessageSujet: Re: Nouveau DLC rome2   Mar 3 Déc - 13:18

Et bim 15e...
Ils veulent pas deja finir leur jeu de base ?!

Esperons juste que le patch qui sort en meme temps corrige chars et elephants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haanibal
Fusilier
Fusilier



Carnet militaire.
Affecté Affecté : Total War

MessageSujet: Re: Nouveau DLC rome2   Mar 3 Déc - 21:21

Perso j'adore moi ces ce que je voulait comme campagne, maintenant j'espère qu'il sortiront celles d'Hannibal, alexandre etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drouot
Enfant de troupe
Enfant de troupe



MessageSujet: Re: Nouveau DLC rome2   Mar 3 Déc - 23:52

Ce DLC pue la pompe à fric pour les fêtes de Noël... Je trouve que c'est vraiment abusé de sortir aussi vite un DlC alors que le jeu n'est pas fini. D'autant plus qu'il coûte environ 14 euro il me semble. Avec toute les guerres qu'il y a eu sous rome ils pourront en sortir des vingtaine de DLC ( guerres puniques, campagne de germanie sans compter toute les guerres civiles romaines avec Marius, pompée , octave...) Et je trouve qu'il y'a pas tant de nations à jouer sur cette campagne. (Il manque des tribus importantes comme les eduens et les séquanes)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haanibal
Fusilier
Fusilier



Carnet militaire.
Affecté Affecté : Total War

MessageSujet: Re: Nouveau DLC rome2   Mer 4 Déc - 0:07

Moi perso j'en parler avec Senza de ce genre de DLC, campagne de Gaule, Guerre Punique et je suis content qu'il en sorte, même si j'avoue que le prix est un peu abuser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HIGONET
Dragon
Dragon



Carnet militaire.
Affecté Affecté : Régiment de Chars de Combat

MessageSujet: Nouveau DLC rome2   Mer 4 Déc - 8:57



Sortie le 12 décembre: remise de 10%  sur Steam maintenant

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haanibal
Fusilier
Fusilier



Carnet militaire.
Affecté Affecté : Total War

MessageSujet: Re: Nouveau DLC rome2   Mar 17 Déc - 19:37

Première impression sur le DLC et ses nouveautés, je viens partager avec vous mes impressions:


Premièrement: mon jeu ce lance plus.

Deuxièmement: J'ai beau tester relancer le PC il ne ce lance toujours pas.

Troisièmement: Senza te fou pas de ma geul, sinon je te parle plus jamais et t'est plus mon ami de cantine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
Visiteur
Visiteur



Carnet militaire.
Affecté Affecté : Réserviste

MessageSujet: Re: Nouveau DLC rome2   Mer 18 Déc - 14:02

hahaahah...quand vous en aurez marre de ce jeu d’arcade pompe a fric vous passer à un vrai jeu stratégique gratuit..le seul l'unique NTW 3...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kieran57
Fusilier
Fusilier



MessageSujet: Re: Nouveau DLC rome2   Mer 18 Déc - 15:07

Ben viens nous affronter un peu, tu verra si il suffit de lancer ses unitees comme un idiot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haanibal
Fusilier
Fusilier



Carnet militaire.
Affecté Affecté : Total War

MessageSujet: Re: Nouveau DLC rome2   Mer 18 Déc - 15:27

Kieran57 a écrit:
Ben viens nous affronter un peu, tu verra si il suffit de lancer ses unitees comme un idiot

Grave^^ et du coup mon jeu marche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HIGONET
Dragon
Dragon



Carnet militaire.
Affecté Affecté : Régiment de Chars de Combat

MessageSujet: Nouveau DLC rome2   Mar 25 Nov - 15:06

Total War: ATTILA

Depuis les débuts de la série Total War, The Creative Assembly a décidé d'adopter la même stratégie qui consiste à abreuver régulièrement les différents épisodes en contenu dans les mois suivant leur sortie. Après plusieurs DLC plus ou moins dispensables et une Emperor Edition de qualité, voici venue l'heure de la première extension stand-alone pour Rome II. Centrée autour du personnage d'Attila, celle-ci propose de vivre la déchéance de l'Empire romain tout en profitant de quelques améliorations et ajouts visant à rendre l'expérience plus plaisante.

Total War : Attila se focalise sur une période bien particulière. A savoir celle qui a vu l'Empire romain progressivement s'effondrer. Les développeurs parlent d'une campagne débutant en 395. Soit la date aux alentours de laquelle est né le redoutable Attila, roi des Huns de 434 à 453. A ce moment précis, la domination de Rome est encore très forte. Mais la taille de l'Empire est telle qu'il est impossible de l'administrer d'un unique endroit. La zone occupée et contrôlée est donc divisée en deux. Les conséquences d'une telle dispersion sont dramatiques. C'est l'une des causes avancées régulièrement par les historiens pour expliquer le déclin. Tout comme on attribue également celui-ci à l'arrivée en force des Huns et à l'avènement de nouvelles puissances, en particulier les Goths et les Wisigoths. A tout cela s'ajoutent les offensives des Saxons ainsi que les multiples déclarations de guerre en Afrique du Nord. Une époque particulièrement dure marquée aussi par les maladies et la dépravation des mœurs. Voilà donc le contexte auquel vous allez devoir faire face dans de ce Total War : Attila. Et Attila justement ? Le personnage sera « jouable » en tant que général des armées mais il incarnera surtout une sorte de menace permanente pesant sur l'Empire.

Une somme d'ajouts subtils

Si le changement majeur tient évidemment au contexte général, The Creative Assembly compte apporter pas mal de petites améliorations via ce stand-alone. A commencer par ce qui touche à l'aspect visuel. Le studio anglais parle de plus de variété dans les types de végétation, d'un jeu dans son ensemble plus détaillé, plus fin. Ce qui n'était pas bien flagrant pendant la démonstration faite par les développeurs. Ces derniers pointent aussi du doigt le fait que le dézoom est plus puissant que par le passé, ce qui permet d'avoir une vue plus générale de la map. Ils ont également souligné la présence d'un « overlay » permettant de prendre connaissance des particularités géographiques de la zone. The Creative Assembly a dans le même temps revu son interface pour que tout soit plus lisible. En particulier pour ce qui concerne les constructions, les bâtiments étant désormais classés par types. Le studio a aussi travaillé pour proposer un arbre des compétences plus clair. Par ailleurs, tout ce qui a été fait durant la campagne est maintenant consigné dans une liste. Enfin, on note le retour de l'arbre généalogique qui était étrangement absent de Rome II.

Du côté des batailles

Parmi les autres ajouts, on note la possibilité de détruire une ville en la brûlant entièrement. De quoi couper court directement aux velléités de l'ennemi. On en a parlé plus haut, les maladies se répandaient tranquillement pendant la période à laquelle se déroule le jeu. Du coup, celles-ci sont très prégnantes et il faudra plus que jamais faire attention à ne pas se les refiler en rentrant par exemple dans une ville. Côté bataille, la durée des sièges sera désormais réellement prise en compte. Plus vous resterez aux abords de l'endroit que vous souhaitez prendre, plus celui-ci sera facile à prendre du fait de sa détérioration progressive. Toujours concernant les sièges, on note l'apparition de barricades bien utiles pour freiner la progression de l'ennemi. Nous avons pu le remarquer après avoir eu le loisir de prendre part à la défense d'une cité romaine attaquée par de vilains barbares. En clair, vous avez au départ le choix d'en poser quatre (en tout cas, ce fut le cas pour nous) sur des emplacements prédéfinis, avant d'y assigner des unités. Il faut malgré tout faire des choix car un nombre plus important de spots est disponible. La décision doit donc être prise en accord avec votre stratégie. Cette session de jeu nous a aussi permis de goûter aux joies du feu dynamique. Lorsqu'un endroit commence à s'embraser, le moral des défenseurs en prend un coup. Cela peut aussi avoir un impact – négatif ou positif en fonction de la situation – sur votre stratégie dans la mesure où l'espace s'en trouve changé au fur et à mesure que les flammes gagnent du terrain. Si la partie était plaisante à jouer, on a malgré tout été déçus par les soucis de pathfinding et par les errances souvent très pénalisantes de l'IA.

Empire romain d'Occident
Empire romain d'Orient

Source : JEUXVIDEO.COM

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HIGONET
Dragon
Dragon



Carnet militaire.
Affecté Affecté : Régiment de Chars de Combat

MessageSujet: Nouveau DLC rome2   Mer 26 Nov - 17:53

le Viking Forefathers Culture Pack, le premier DLC pour Total War : Attila, qui sera offert en guise de bonus de pré-commande et qui contiendra 3 nouvelles factions : les Danes, les Jutes et les Geats.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouveau DLC rome2   Aujourd'hui à 4:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouveau DLC rome2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouveau Shichibukai !
» Fonds de la bibliothèque (=nouveau catalogue)
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport
» La drogue en Haiti, un phénomène nouveau !
» Nouveau mordu DEUTZ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal-Dragons :: Le Monde des Total War et d'Hist War :: Rome Total War-
Sauter vers: