Royal-Dragons


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Les Royal-Dragons
[|DRAGON|]-De Nansouty
[|DRAGON|]-De Rocroy
[|DRAGON|]-De Lattre
[|DRAGON|]-De Suchet
[|DRAGON|]-De Murat
[|DRAGON|]-De Oudinot
[|DRAGON|]-De Dreyfus
[|DRAGON|]-De Duroc
[|DRAGON|]-De Foulque
[|DRAGON|]-De Soubise
[|DRAGON|]-De Latour
[|DRAGON|]-Alpha
[|DRAGON|]-De Masséna II
[|DRAGON|]-De Broglie
[|DRAGON|]-De Coignet
[|DRAGON|]-De Lasalle
[|DRAGON|]-De Higonet
[|DRAGON|]-De Girard
[|DRAGON|]-Davout
[|DRAGON|]-De Osten
[|DRAGON|]-Thor
[|DRAGON|]-De Montcalm
[|DRAGON|]-Beaudrap
[|DRAGON|]-De Massena
[|DRAGON|]-De Haugéranville
[|DRAGON|]-De Pouget
[|DRAGON|]-Decaen
[|DRAGON|]-De Nusra
[|DRAGON|]-De Walther
[|DRAGON|]-De Gros
[|DRAGON|]-De Lannes
[|DRAGON|]-De Ricard
[|DRAGON|]-De Pic Rouge
[|DRAGON|]-De Miraev
[|DRAGON|]-De Moreau
[|DRAGON|]-De Moncey
Récompenses

CWC Hall of fame 2010
Le Royal-Dragons

CWC Spring 2010
Oudinot - Duroc - Broglie

CWC Autumn 2010
Oudinot - Duroc - Broglie

FTT 1vs1 2010
Duroc


CFTW 2vs2 2010
Nansouty - Alpha

CFTW 2vs2 2010
Oudinot - Walther


CFTW 1vs1 2010
Nansouty


CFTW 2vs2 2010
Oudinot - Walther

CW Last Campaign 2011
Alpha - Nansouty

The Lordz

Partagez | 
 

 Les unités de la Garde Imperiale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DAVOUT
Visiteur
Visiteur



Carnet militaire.
Affecté Affecté : Réserviste

MessageSujet: Les unités de la Garde Imperiale   Sam 25 Sep - 17:05



Voila une nomenclature de ce prestigieux corps !!

Infanterie

Vieille Garde

Les vétérans de la Vieille Garde sont considérés comme les soldats les plus valeureux de l'histoire militaire française.
• 1er régiment de grenadiers-à-pied de la Garde impériale (1799)
• 1e régiment de chasseurs-à-pied de la Garde impériale (1800)

Moyenne Garde

Les régiments qui composèrent la moyenne Garde ont chacun à leurs tour intégrés la Vieille Garde mais étaient toujours considéré comme faisant partie de la Moyenne Garde. Mais ne nous y trompons pas, les soldats composant ces régiments sont d'aussi redoutable combattants que les vétérans de la Vieille Garde
.
Grenadiers

A la formation en 1804, un régiment à 2 bataillons de 8 compagnies, soit 1 620 hommes, auquel s'ajoute 1 bataillon de vélites de 950 hommes.
En 1806, un second régiment est formé.
En 1808, les deux régiments sont amalgamés en un seul.
En 1810, lors de l’annexion de la Hollande, le régiment des Grenadiers de la Garde royale hollandaise devient le 2ème régiment des grenadiers à pied.
En 1815, il y aura 4 régiments de grenadiers à pied.
• 2e régiment de grenadiers-à-pied de la Garde impériale (1806-1809 puis 1811-1815)
• 2e régiment de grenadiers à pied (hollandais) (1810)
• 3e régiment de grenadiers à pied de la Garde impériale (1811)
• 4e régiment de grenadiers à pied de la Garde impériale (1815)

Chasseur à pied

Les Chasseurs se développent et se réorganisent d’une manière exactement parallèle à celle des Grenadiers, et toujours aux même dates.
Ils recrutent en théorie dans l’infanterie légère alors que les Grenadiers recrutent dans l’infanterie de ligne.
• 2e régiment de chasseurs-à-pied de la Garde impériale (1806)
• 3e régiment de chasseurs à pied de la Garde impériale (1815)
• 4e régiment de chasseurs à pied de la Garde impériale (1815)
Fusiliers
• 1er régiment de fusiliers de la Garde impériale (créé en 1806)
• 2e régiment de fusiliers de la Garde impériale (créé en 1806)
• régiment de fusiliers-grenadiers

Jeune Garde

• 1er régiment des tirailleurs-grenadiers de la Garde impériale (créé en 1809-1810)
• 2e régiment des tirailleurs-grenadiers de la Garde impériale (créé en 1809-1810)
• 1er régiment des conscrits-grenadiers de la Garde impériale (créé en 1809-1810)
• 2e régiment des conscrits-grenadiers de la Garde impériale (créé en 1809-1810)
• 1er régiment des tirailleurs-chasseurs de la Garde impériale (créé en 1809-1810)
• 2e régiment des tirailleurs-chasseurs de la Garde impériale (créé en 1809-1810)
• 1er régiment des conscrits-chasseurs de la Garde impériale (créé en 1809-1810)
• 2e régiment des conscrits-chasseurs de la Garde impériale (créé en 1809-1810)
• Régiment de flanqueurs-chasseurs de la Garde impériale (créé en 1811)
• Régiment de flanqueurs-grenadiers de la Garde impériale (créé en 1813)

Les tirailleurs

Les tirailleurs de la Jeune Garde sont destinés à devenir des grenadiers.
• 1er régiment de tirailleurs de la Garde impériale (créé en 1810)
• 2e régiment de tirailleurs de la Garde impériale (créé en 1810)
• 3e régiment de tirailleurs de la Garde impériale (créé en 1810)
• 4e régiment de tirailleurs de la Garde impériale (créé en 1810)
• 5e régiment de tirailleurs de la Garde impériale (créé en 1811)
• 6e régiment de tirailleurs de la Garde impériale (créé en 1811)
• 7e régiment de tirailleurs de la Garde impériale (créé en 1813)
• 8e régiment de tirailleurs de la Garde impériale (créé en 1813)
• 9e régiment de tirailleurs de la Garde impériale (créé en 1813)
• 10e régiment de tirailleurs de la Garde impériale (créé en 1813)
• 11e régiment de tirailleurs de la Garde impériale (créé en 1813)
• 12e régiment de tirailleurs de la Garde impériale (créé en 1813)
• 13e régiment de tirailleurs de la Garde impériale (créé en 1813)
• 14e régiment de tirailleurs de la Garde impériale (créé en 1814)
• 15e régiment de tirailleurs de la Garde impériale (créé en 1814)
• 16e régiment de tirailleurs de la Garde impériale (créé en 1814)

Les voltigeurs

Les voltigeurs de la Jeune Garde sont destinés à devenir des chasseurs à pied.
• 1er régiment de voltigeurs de la Garde impériale (créé en 1810)
• 2e régiment de voltigeurs de la Garde impériale (créé en 1810)
• 3e régiment de voltigeurs de la Garde impériale (créé en 1810)
• 4e régiment de voltigeurs de la Garde impériale (créé en 1810)
• 5e régiment de voltigeurs de la Garde impériale (créé en 1811)
• 6e régiment de voltigeurs de la Garde impériale (créé en 1811)
• 7e régiment de voltigeurs de la Garde impériale (créé en 1813)
• 8e régiment de voltigeurs de la Garde impériale (créé en 1813)
• 9e régiment de voltigeurs de la Garde impériale (créé en 1813)
• 10e régiment de voltigeurs de la Garde impériale (créé en 1813)
• 11e régiment de voltigeurs de la Garde impériale (créé en 1813)
• 12e régiment de voltigeurs de la Garde impériale (créé en 1813)
• 13e régiment de voltigeurs de la Garde impériale (créé en 1813)
• 14e régiment de voltigeurs de la Garde impériale (créé en 1814)
• 15e régiment de voltigeurs de la Garde impériale (créé en 1814)
• 16e régiment de voltigeurs de la Garde impériale (créé en 1814)

Dragons à pied

• 1e régiment de dragons à pied
• 2e régiment de dragons à pied

Autres corps

Pupilles de la Garde

Le régiment des Pupilles de la Garde est créé en août 1811 à partir des 2 bataillons de vélites royaux hollandais (généralement des orphelins fils de soldats morts en service), ce corps comptera jusqu’à 9 bataillons.
En 1813, il n’en aura plus que 2, les autres ayant été peu à peu incorporés dans la Jeune Garde à mesure de la formation des régiments de tirailleurs et de voltigeurs.
• Régiment des Pupilles de la Garde

Vélites de Turin et de Florence
1 bataillon chacun, créés en avril 1809.
Leur organisation comme leurs uniformes les apparente aux Fusiliers de la Garde.

• Petite garde, attachée au Roi de Rome

Cavalerie

• En 1804, il existe 3 corps :
o les grenadiers à cheval
o les chasseurs à cheval auxquels est rattaché l’escadron des Mamelouks (d’origine égyptienne au début, mais au sein desquels, la proportion des français augmentera sans cesse ; à la fin de l'empire, il ne restera guère plus d’une vingtaine d’authentiques mamelouks).
o 2 escadrons de Gendarmes d’élite.
• En 1806,
o Les Dragons de la Garde sont créés.
• En 1807,
o Lors de l’entrée de Napoléon en Pologne, celui ci décide la formation du régiment des Chevau-légers polonais qui sont recrutés dans la noblesse. Ils ne recevront la lance qu’en 1809, après la bataille de Wagram.
• En 1808,
o Le régiment de Chevau-légers de Berg, est rattaché à la Garde, puis dissous début 1809 et incorporé aux chasseurs à cheval de la Garde.
Un autre régiment, celui des chasseurs à cheval de Berg, reçoit la lance en 1809 et est ensuite rattaché à la Garde.
• En 1810,
o le 2ème chevau-légers lanciers de la Garde, dit lanciers rouges, est formé à partir du régiment de hussards de la Garde hollandaise.
• En 1812,
o A la veille de l’entrée en Russie, la cavalerie de la Garde augmente ses effectifs.
Les grenadiers à cheval, les chasseurs à cheval, les dragons et les chevau-légers polonais passent à 5 escadrons.
Création d'un 3ème chevau-légers lanciers de la Garde, qui sera anéanti avant la fin de la campagne.
Enfin, à chacun des 3 régiments de lanciers est théoriquement rattaché un escadron de Tartares lituaniens (120 hommes), mais en pratique, seul l’escadron du 3ème lanciers aura un peu de consistance.
• Retour de Russie,
o La cavalerie de la Garde étant presque anéantie en Russie, les régiments se reforment, mais on distingue maintenant au sein de plusieurs d’entre eux, des escadrons de Vieille Garde et des escadrons de Jeune Garde.
De plus, 3 régiments d’éclaireurs armés de la lance sont formés, et rattachés, le premier aux grenadiers à cheval, le second aux dragons et le troisième aux lanciers polonais (les 2 premiers régiments d’éclaireurs sont d’ailleurs à recrutement français et le troisième à recrutement polonais
• En 1813,
o Création de 4 régiments de Gardes d’honneur, recrutés parmi les fils des familles nobles et bourgeoises de France, de Belgique, de Hollande et d’Italie.
L'Empereur pousse ainsi ces jeunes qui ont échappé à la mobilisation, a entrer dans sa garde personnelle tout en s'équipant à leur frais.

Chasseurs à cheval (Vieille Garde)

• Régiment de Chasseurs à cheval de la Garde impériale
• 1er escadron de chasseurs à cheval de la Garde impériale
• 2e escadron de chasseurs à cheval de la Garde impériale
• 3e escadron de chasseurs à cheval de la Garde impériale
• 4e escadron de chasseurs à cheval de la Garde impériale

Mamelouks

• escadron de mamelouks de la Garde impériale (1813), précédemment une compagnie créée en 1804 et rattachée au régiment des chasseurs à cheval

Grenadiers à cheval (Vieille Garde)
• Régiment de grenadiers à cheval de la Garde impériale
• 1er escadron de grenadiers à cheval de la Garde impériale
• 2e escadron de grenadiers à cheval de la Garde impériale
• 3e escadron de grenadiers à cheval de la Garde impériale
• 4e escadron de grenadiers à cheval de la Garde impériale

Dragons
• régiment de dragons de la Garde impériale (créé en 1806, devient dragons de l’Impératrice l’année suivante)

Chevau-légers lanciers
• Régiment de chevau-légers polonais de la Garde impériale (créé en 1807), puis chevau-légers lanciers polonais
• 2e régiment de chevau-légers lanciers, dits des lanciers rouges, créé en 1810, avec les hussards de la Garde hollandaise, comprenant huit bataillons (plus un escadron de dragons de la garde municipale de Paris à partir de 1813) : les quatre premiers bataillons de Hollandais appartiennent à la Vieille Garde, les suivants, de Français, à la Jeune Garde
• 3e régiment de chevau-légers lanciers de la Garde impériale (créé et détruit en 1812)

Gendarmerie d'élite
• 2 escadrons de gendarmes d'élite et d'ordonnance

Gardes d’honneur
• 1er régiment de gardes d’honneur de la Garde impériale (créé en 1813)
• 2e régiment de gardes d’honneur de la Garde impériale (créé en 1813)
• 3e régiment de gardes d’honneur de la Garde impériale (créé en 1813)
• 4e régiment de gardes d'honneur de la Garde impériale (créé en 1813 et caserné à Lyon)

Éclaireurs
Le 1er régiment fait partie de la Vieille Garde.
• 1er régiment des éclaireurs de la Garde impériale (créé le 9 décembre 1813)
• 2e régiment des éclaireurs de la Garde impériale (créé le 9 décembre 1813)
• 3e régiment des éclaireurs de la Garde impériale (créé le 9 décembre 1813)

Appellations diverses
• régiment de chasseurs à cheval de Berg (créé en 1808) rattaché en 1809-1810 à la Garde.
• régiment de lanciers de Berg (créé en 1808) dissous début 1809 et incorporé aux chasseurs à cheval de la Garde.
• escadron de Tartares Lituaniens (créé en 1812)


Artillerie
A l’origine, en 1804, une seule compagnie d’artillerie à cheval figure dans la Garde.
En 1806, est formé le régiment d’artillerie à cheval de la Garde. Ce régiment est équipé pour l’essentiel de canons de 6 pris à l’ennemi.
En 1808, c’est le régiment d’artillerie à pied de la Garde qui est formé. Il est presque entièrement équipé de canons de 12.
En 1812 un second régiment d’artillerie à pied de la Garde est formé.
• régiment d'artillerie à cheval de la Garde impériale (créé en 1806)
• 1er régiment d'artillerie à pied de la Garde impériale (créé en 1808)
• 2e régiment d'artillerie à pied de la Garde impériale (créé en 1813)

Train d'artillerie
L'artillerie prenant de plus en plus d'importance, les effectifs du train d'artillerie de la Garde ne cesseront d'augmenter jusqu'à la fin de l'empire.
En 1806, il comprend 1 bataillon.
En avril 1809, il passe à 2 bataillons.
En février 1810, le régiment est refondu en 3 bataillons et en avril un 2 ème régiment est créé.
En 1815, le train d’artillerie de la Garde est à 1 escadron de 9 compagnies dont 1 de Jeune Garde.
• 1er régiment du train d'artillerie de la Garde impériale (créé en 1813)
• 2e régiment du train d'artillerie de la Garde impériale (créé en 1813)

Marine
Formés dès septembre 1803, ils complètent la Vieille Garde. Il s’agit d’un bataillon à 5 "équipages". Malheureusement, une grande partie des Marins seront anéantis en 1808 à la bataille de Bailén.
En 1809 Il ne reste qu’un seul équipage.
En septembre 1810, le Corps des Marins de la Garde est reformé en 8 équipages.
En 1815, dans la nouvelle Garde, on trouve pour le principe un équipage de 150 hommes.
Le bataillon de marins de la Garde impériale, à terre, sert souvent dans l’artillerie.
• Marins de la Garde impériale

Génie
La compagnie de sapeurs de la Garde (140 hommes) est créée en juillet 1810, suite au dramatique incendie de l'ambassade d'Autriche a Paris, pour faire le service des pompes dans les palais impériaux.
En 1813, elle passe à 275, puis à 400 hommes, dont la moitié de Jeune Garde.
En janvier 1814, le génie de la Garde est organisé en 1 bataillon à 4 compagnies, dont la première est de Vieille Garde.
En campagne, il remplit les missions habituelles d'une unité de génie.

Services
Bataillon d’instruction de Fontainebleau
Il est créé fin 1812 et forme des sous officiers expérimentés aux régiments de la Jeune Garde.

Pontonniers
Une compagnie d’ouvriers pontonniers est rattachée en 1812 au régiment (le seul à l’époque) d’ artillerie à pied.

Service de santé

Davout
Source WIKIPEDIA


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Les unités de la Garde Imperiale   Dim 26 Sep - 10:13

tip top
Revenir en haut Aller en bas
 
Les unités de la Garde Imperiale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les unités de la Garde Imperiale
» Garde impériale
» 1er Régiment de Tirailleurs de la Garde impériale
» [500 pts] - Format patrouille contre Garde Impériale
» Nouvelle extension de Dawn of war 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal-Dragons :: L'Encyclopédie :: Période Napoléonienne-
Sauter vers: