Royal-Dragons


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Sujets similaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Les Royal-Dragons
[|DRAGON|]-De Nansouty
[|DRAGON|]-De Rocroy
[|DRAGON|]-De Lattre
[|DRAGON|]-De Suchet
[|DRAGON|]-De Murat
[|DRAGON|]-De Oudinot
[|DRAGON|]-De Dreyfus
[|DRAGON|]-De Duroc
[|DRAGON|]-De Foulque
[|DRAGON|]-De Soubise
[|DRAGON|]-De Latour
[|DRAGON|]-Alpha
[|DRAGON|]-De Masséna II
[|DRAGON|]-De Broglie
[|DRAGON|]-De Coignet
[|DRAGON|]-De Lasalle
[|DRAGON|]-De Higonet
[|DRAGON|]-De Girard
[|DRAGON|]-Davout
[|DRAGON|]-De Osten
[|DRAGON|]-Thor
[|DRAGON|]-De Montcalm
[|DRAGON|]-Beaudrap
[|DRAGON|]-De Massena
[|DRAGON|]-De Haugéranville
[|DRAGON|]-De Pouget
[|DRAGON|]-Decaen
[|DRAGON|]-De Nusra
[|DRAGON|]-De Walther
[|DRAGON|]-De Gros
[|DRAGON|]-De Lannes
[|DRAGON|]-De Ricard
[|DRAGON|]-De Pic Rouge
[|DRAGON|]-De Miraev
[|DRAGON|]-De Moreau
[|DRAGON|]-De Moncey
Récompenses

CWC Hall of fame 2010
Le Royal-Dragons

CWC Spring 2010
Oudinot - Duroc - Broglie

CWC Autumn 2010
Oudinot - Duroc - Broglie

FTT 1vs1 2010
Duroc


CFTW 2vs2 2010
Nansouty - Alpha

CFTW 2vs2 2010
Oudinot - Walther


CFTW 1vs1 2010
Nansouty


CFTW 2vs2 2010
Oudinot - Walther

CW Last Campaign 2011
Alpha - Nansouty

The Lordz

Partagez | 
 

 Pourquoi Napoleon 1er est considéré comme un tyran ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
De Castellane
Mort au combat
Mort au combat
avatar


Carnet militaire.
Affecté Affecté :

MessageSujet: Pourquoi Napoleon 1er est considéré comme un tyran ?   Sam 17 Sep - 8:15

Napoléon Bonaparte Empereur de France et des Français




Stratège militaire par excellence, sans doute l'un des plus grands de tous les temps, Napoléon Bonaparte a autant marqué l'histoire de France que celle des plus grands royaumes d'Europe. Son nom reste associé aux innombrables victoires que sa Grande Armée a remportées sur les champs de bataille et qui permirent au Grand Empire de compter jusqu'à 134 départements et de nombreux états vassaux. Il fallut les coalitions successives de toutes les grandes puissances d'Europe pour détrôner ce géant un fameux 18 juin 1815 à Waterloo.




Les gens l accusent d avoir detruit l europe. Mais faut pas oublier qu avant c est toute l europe qui avait attaquer la france car le peuple était libre et etait en guerre civil. Les autres pays voulait profité de la faiblesse de la France. Mais l ironie a voulu que la france fasse l inverse. Qui etait les vrai mechant ? Les profiteurs ou les vengeurs ?





Meilleure réponse




Se sont les anglais qui ont pousse toute l'Europe a la guerre contre la France, ces nobles efféminés et grotesques a perruques poudrées qui ont tremble pendant vingt ans a cause des idées de la Revolution française, se sont pique a appeler Napoleon un tyran. Les anglais ont toujours été jaloux de ses conquêtes, alors les nains anglais qui voulaient se venger du Géant n'ont rien trouve de mieux que de l'appeler un tyran.

La présence de notre Empereur dans l'histoire et surtout la comparaison avec ses ennemis, lui confère une stature quasiment surhumaine. Napoleon n'est pas arrive au pouvoir tout seul, il avait une intelligence hors pair ainsi qu'une vision haute pour la France, il était intègre et juste. C'est un homme qui récompensait le mérite et non la naissance comme chez les anglais. Sous son règne tous avaient une chance de réussir, il n'y a qu'a lire la vie de ses plus grands soldats pour en être convaincu.

Napoleon n'a pas été le premier a faire la guerre a ses ennemis car la guerre était une chose courante a l'epoque, même pour les anglais. Il n'est pas plus critiquable qu'un autre a ce sujet. Lorsqu'il détruisait ses ennemis sur le champ de bataille, c'etait dans l'espoir d'établir une paix durable dans cette Europe qu'il voulait unifier. Comment peut-on considérer ce grand homme comme un tyran alors qu'il a été plébiscité cinq fois!

Les romantiques et les républicains du 19e siècle adoraient Napoleon. Ils savaient beaucoup mieux que nous le pourquoi de cette admiration.




Autres réponses




Le meilleur esprit de son temps, excellent mathématicien (comme l'a prouvé le siège de Toulon, mais aussi la loi d'écoulement à Arcole, ou le stratège d'Austerlitz) était il un tyran?
D'abord le mot tyran n'a pas toujours eu le sens péjoratif qu'on lui donne aujourd'hui, on pourrait peut être parler de despote éclairé à partir de 1802;
Mais qui sommes nous aujourd'hui pour bien comprendre ce besoin d'un nouveau monarque que ressentait alors les régicides de 1792? Et ce besoin de filiation qui pour établir sa lignée mais aussi maintenir la France dominante , l'ont amené à proclamer l'empire, et toutes ces choses étranges de nos jours?
Un général est par définition celui qui sacrifie 10 hommes pour en conquérir 100. Il est inhumain par nature. Napoléon à poussé très loin ce raisonnement jusqu'à perdre peut être toute humanité, comme tous ceux qui exercent un pouvoir trop solitaire, incarnant a lui seul 20 pays en un temps ou le chemin de fer n'existait pas, se défiant peut être de tous les courtisans qui composent avec l'intérêt de la nation... Comment aurait il pu comprendre les subtilités de notre république actuelle avec nos ministres qui se donnent à 90 % mais n'oublient pas de profiter à 10 %... Il avait vu la prévarication du directoire et du consulat, c'étaient ces seuls repères au sortir de la révolution. Certes beaucoup d'hommes ont été sacrifiés mais il se peut que la révolution industrielle du 19° siècle qui a fait la fortune de l' Europe ai pour fondement un certain Napoléon 1°

As t il détruit l' europe? Non, il l' a construite!

Avant lui, l' Allemagne et l'italie n'étaient qu'un éparpillement de petites principautés, un peu comme en Gaule au temps des rois fainéants. Il les a unifiés. Poussé à devenir les nations qu'elles sont aujourd'hui.
la Pologne, cette vaste région que se disputaient Russes, Prussiens et autres régions germaniques n'existe encore que parce que Napoleon l'a imposé à l'empire austro Hongrois, 3 fois vaincu, 3 fois traitre, et qui lui a disparu!.
l'Espagne qui partait en quenouille s'est unifiée (sur notre dos il est vrai), la Hollande et la Belgique ont des frontières dressées par le petit caporal, et de la Suède à Malte, de Naples à Port au prince (Antilles) l'épopée de l' empereur préfigurait ce qu'est une bonne partie de l' Europe moderne.

Son code civil, ses routes, son système métrique, ses poids et mesures (litre, kilos, ..) sont ils tyranniques? Rendre à l'histoire la belle civilisation égyptienne sans rien prendre que ce qu'on lui donne, est ce tyrannique?

Mr BUONAPARTE, vous avez été un grand homme, et comme tout homme, vous avez eu des défauts. Mais l' Europe vous doit beaucoup et votre victoire est plus que jamais actuelle: quant on voit ce qu'était la prétentation britanique à votre époque et ce que devient cette petite ile étriquée, avec sa £ivre en berne, ses "miles" (unité de mesure désuète), sa reine ruineuse et ses sujets désespérés, vous ne seriez pas mécontent;

Merci, Majesté. 200 ans ne sont rien au regard du romantisme que nous inspire encore votre épopée.




C'est un grand débat de l'histoire de France. Honte pour les uns, grand homme pour les autres. Je penche sérieusement pour le grand homme. Incontestablement, il a modernisé la France et incarné sa grandeur et sa magnificience - magnificience non semblable à celle de Louis XIV qui se souciait peu de son peuple. Il a défendu la France pendant plus de vingt ans, depuis le siège de Toulon où il libère la ville des royalistes et des étrangers jusqu'à Waterloo, son ultime bataille, qu'il eût certainement gagnée sans l'arrivée des forces prussiennes.
Ce que tu dis est parfaitement juste et souvent omis. La paix d'Amiens de 1802 déclarait la paix entre la France et l'Angleterre. Les Anglais nous ont trahis et se sont alliés aux autres forces européennes - entre autres la Russie, l'Autriche, la Prusse.






«La France était pour les nations un magnifique spectacle. Un homme la remplissait alors et la faisait si grande qu'elle remplissait l'Europe. Il était au-dessus de l'Europe comme une vision extraordinaire.» - Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Decaen
Visiteur
Visiteur
avatar


Carnet militaire.
Affecté Affecté : Réserviste

MessageSujet: Re: Pourquoi Napoleon 1er est considéré comme un tyran ?   Sam 17 Sep - 9:15

Très intéressant Castellane !

Toutefois :

"Se sont les anglais qui ont pousse toute l'Europe a la guerre contre la France, ces nobles efféminés et grotesques a perruques poudrées qui ont tremble pendant vingt ans a cause des idées de la Revolution française, se sont pique a appeler Napoleon un tyran. Les anglais ont toujours été jaloux de ses conquêtes, alors les nains anglais qui voulaient se venger du Géant n'ont rien trouve de mieux que de l'appeler un tyran."

Leur objectif a toujours était de maintenir un équilibre sur le continent, en clair d'éviter qu'une nation ne domine toute l'Europe. D'ailleurs en 1814, au moment de la première abdication l'Angleterre se méfiait peut-être plus des ambitons russes (notamment sur la Pologne), ainsi que du militarisme prussien...La prusse en 1814 a quasiment doublée de volume.
En outre, les idées révolutionnaires...liberté etc. Ma foi elles n'étaient pas l'apanage de la France, je signale au passage que ces "nobles efféminés et grotesques" avaient adopté une monarchie constitutionnelle, sans parler de la Magna Carta de 1215.
Donc je doute que les Anglais aient été jaloux de ces idées, en revanche surtout je pense, qu' après la décapitation de Louis XVI, ils ont, à juste titre, commençé à s'inquièter des évènements qui ont secoué la France. Cette France qui, un peu avant la mort du roi a tout de même déclarée la guerre (alors cette peut-être était-ce un plan des royalistes qui misaient sur une défaite des armées française et donc sur une restauration de la monarchie absolue grâce aux armées des autres puissances).


"Napoleon n'a pas été le premier a faire la guerre a ses ennemis car la guerre était une chose courante a l'epoque, même pour les anglais. Il n'est pas plus critiquable qu'un autre a ce sujet. Lorsqu'il détruisait ses ennemis sur le champ de bataille, c'etait dans l'espoir d'établir une paix durable dans cette Europe qu'il voulait unifier. Comment peut-on considérer ce grand homme comme un tyran alors qu'il a été plébiscité cinq fois!"

Oh bien sûr la guerre n'a jamais été l'apanage de Napoléon, et oui il a été plébiscité...MAIS, l'Empire restait malgré tout un régime autoritaire : presse cenusrée...il est donc facile de faire de la propagande ; régime policier...D'ailleurs à partir de 1812 je ne suis pas sûr que tous les Français étaient encore à 100% pour l'Empereur, tout au moins pour sa politique....
Oui il détruisait ses ennemis sur les champs de bataille..."dans l'espoir d'établir une paix durable" et comment en humiliant l'Autriche et plus encore la Prusse pour s'enfaire un ennemi mortel !!!
"Comment peut-on considérer ce grand homme comme un tyran"...en voulant imposer sa vision par les armes, en imposant ses freres ou ses proches (népostime, un peu comme dans toutes les dictatures). Regardez le cas espagnols : il a dupé les "deux" prétendants à la couronne espagnole, dès lors n'est-ce pas le peuple espagnole qui s'est soulevé !!!! Et je ne parle pas des autres soulèvement au Tyrol et en Allemagne. Pensez aussi à l'attentat manqué de Staps en 1809 à Vienne.


Les romantiques et les républicains du 19e siècle adoraient Napoleon. Ils savaient beaucoup mieux que nous le pourquoi de cette admiration.

Peut-on vraiment parler de tous les romantiques et de tous les républicains...Il est vrai que l'épopée impériale a un côté épique : grandes victoires de Madrid à Moscou...et puis aux XIXe siècle il y eut le Printemps des peuples contre ces régimes monarchiques...Mais est-ce Napléon qu'ils adorent ou Bonaparte ???? Est-ce le régime impériale qu'ils vénèrent ou les idées républicaines??
Quant aux Républicains, je ne sais pas s'ils ont vraiment appréciés le coup d'état de Louis Napoléon Bonaparte.


Mais qui sommes nous aujourd'hui pour bien comprendre ce besoin d'un nouveau monarque que ressentait alors les régicides de 1792? Et ce besoin de filiation qui pour établir sa lignée mais aussi maintenir la France dominante , l'ont amené à proclamer l'empire, et toutes ces choses étranges de nos jours?

C'est un peu normal, voilà un homme qui apporte de la gloire à la France qui restaure un exécutif fort, qui ordonne le pays et la société...gloire militaire, ordre, et même paix en 1801...On pourrait même parler d'essor économique du moins jusqu'au blocus...et même par la suite les commandes d'une armée en guerre ont contribué à doper certaine branche. Et des emplois....il est vrai que pour gérer cet immense empire il a fallu des fonctionnaires...bref pas étonnant que le régime, ou cure, imposé à la France en 1814 lors du retour des Bourbons ait fait grincer des dents.

"Avant lui, l' Allemagne et l'italie n'étaient qu'un éparpillement de petites principautés, un peu comme en Gaule au temps des rois fainéants. Il les a unifiés. Poussé à devenir les nations qu'elles sont aujourd'hui.
la Pologne, cette vaste région que se disputaient Russes, Prussiens et autres régions germaniques n'existe encore que parce que Napoleon l'a imposé à l'empire austro Hongrois, 3 fois vaincu, 3 fois traitre, et qui lui a disparu!.
l'Espagne qui partait en quenouille s'est unifiée (sur notre dos il est vrai), la Hollande et la Belgique ont des frontières dressées par le petit caporal, et de la Suède à Malte, de Naples à Port au prince (Antilles) l'épopée de l' empereur préfigurait ce qu'est une bonne partie de l' Europe moderne."


Ah pardon l'unification de l'Italie et de l'Allemagne interviendra bien plus tard...Et même sous l'Empire l'Italie n'était pas unifiée...le Royaume d'Italie n'était pas l'Italie...cf la persistance du royaume de Naples. De grandes différences demeuraient, et demeures, entre un italien du nord et un italien du sud.
Idem pour l'Allemagne qui n'existait que géographiquement et culturellement et encore....Fais-tu allusion à la Confédération du Rhin ?? Si oui alors je te répondrai
qu'avant il y avait le Saint Empire Romain Germanique...
Quant à la Pologne, les Polonais n'ont pas attendu Napoléon pour rêver d'une renaissance de l'Etat polonais, ensuite Napoléon n'est pas aller jusqu'au bout en ne faisant pas ressusciter un Etat polonais indépendant, pour cela il faudra attendre 1918-1919.


Bon j'arrête là, sinon on va m'accuser d'anti-bonapartisme...ce qui serait une faute.
Toutefois, oui il y a eu du bon dans l'Empire :code civile, redressement de la France sous le consulat et le début de l'empire...et puis rhaaaa toutes ces branlées que nous avons infligé à ces vieilles monarchie. Oui c'est vrai aussi qu'avec l'avancée des troupes impériales les idées révolutionnaires se sont propagées...mais en'ont elles pas été des armes contre nous????? Napoléon à changer les choses, mais un, beaucoup même par la force, non??? Et cela est-ce juste, judicieux????





Dernière édition par Decaen le Dim 18 Sep - 11:20, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Decaen
Visiteur
Visiteur
avatar


Carnet militaire.
Affecté Affecté : Réserviste

MessageSujet: Re: Pourquoi Napoleon 1er est considéré comme un tyran ?   Sam 17 Sep - 9:17

Ah j'ai oublié...à moi il me semble que la France s'est surtout moderniser après l'empire, et notamment sous le second empire...ou là on critique beaucoup Napoléon III, un peu injustement, notamment à des "romantiques" comme Hugot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
De Broglie
Commandant en second
Commandant en second
avatar


Carnet militaire.
Affecté Affecté : Etat-major

MessageSujet: Re: Pourquoi Napoleon 1er est considéré comme un tyran ?   Sam 17 Sep - 10:06

Si je peux me permettre, l'Angleterre était à l'époque loin d'abolir les privilèges, la magna carta est d'ailleurs une confirmation que le roi ne touche pas aux privilèges des nobles. L'élection de la chambre des lords a été faite au suffrage censitaire jusqu'au milieu du XIX ème siècle. On est loin de la Convention quand même.

Quant à la censure et à la police politique, elle était présente dans tous les pays d'Europe (même la GB!).

Sinon pour l'unification de l'Allemagne et de l'Italie, tu chipotes un peu, c'est Napoléon qui abolit le Saint Empire Romain Germanique, et qui exalte le sentiment national dans ces pays pour mieux les soustraire à l'influence Autrichienne. Diviser pour régner!!
C'est immédiatement après le congrès de Vienne que naissent les organisations et les partis nationaux. Ce n'est que 60 ans plus tard que cela ce concrétisera, certes, mais le mouvement est lancé par les guerres napoléoniennes.
Mais ces conséquences sont indépendantes de la volonté initiale de Napoléon, qui avait une vision plus courte et pragmatique.

_________________
Tout le monde savait que c'était impossible à faire. Puis un jour quelqu'un est arrivé qui ne le savait pas, et il l'a fait.

W. Churchill.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Decaen
Visiteur
Visiteur
avatar


Carnet militaire.
Affecté Affecté : Réserviste

MessageSujet: Re: Pourquoi Napoleon 1er est considéré comme un tyran ?   Sam 17 Sep - 11:09

Oui l'égalité était loin d'être totale en Angleterre, mais déjà elle a eu le mérite d'éviter des pouvoirs despotiques, ou des monarchies absolues...Et puis la révolution et sont régime de la Terreur : elle est où l'égalité et la liberté ??

En outre j'ai bien précisé que les idées révolutionnaires se sont effectivement propagées dans toute l'Europe mais dans les bagages de la Grande armée, ou la pointe de ses baïonnettes.

la censure était présente dans les autres pays...je n'ai jamais dit le contraire, mais Napoléon n'était pas en reste, et j'irai même jusqu'à me demander si la presse n'était pas un poil plus libre en Angleterre, mais bon c'est vrai je ne suis pas spécialiste de l'histoire de la presse anglaise au début du XIXe siècle. Mais malgré tout je ne vois pas non plus l'intérêt de trop encenser Napoléon.

Il abolit le Saint Empire Romain Germanique pour créer la Confédération du Rhin, soit. Et ?? Les pays visés n'ont fait que changer de "protecteur". Et j'ai précisé cela pour montrer que Napoléon n'a pas inventé l'Allemagne. D'ailleurs et pour l'Allemagne et pour l'Italie, je pense que la construction de leur nationalisme s'est faite, comme tu l'as toi même signalé et avec raison, progressivement plus du fait des idées propagées que par la seule et unique volonté de Napoléon. Et là encore la chose est moins évidente : il me semble qu'au moment de la création de l'Allemagne en tant qu'entité politique autour de la Prusse n'a pas fait que des heureux : je pense notamment à la Bavière.

En clair je n'ai absolument pas nié le fait que l'idée nationale ne soit pas propagée avec les guerres napoléoniennes. Mais ce n'est pas Napoléon qui s'est dit tient et si j'allais libéré l'Europe...bien au contraire : en Hollande il impose un de ses frères comme roi !! A Naples il chasse les Bourbons soit, mais pourquoi? Pour imposer un autre frère puis Murat !! Westphalie état créé de toute pièce pour son frère Jérôme !!!
Ses alliés de la Confédération du Rhin, n'étaient-ce pas plutôt des vassaux ???? Et l'Espagne...non mais franchement ???? Pourtant des Espagnols n'étaient entièrement contre les Français et certains étaient bel et bien pétri des idées des lumières, et pourtant c'est le peuple espagnole qui se soulève contre l'envahisseur et non de libérateur!!!!

Sinon il faut également voir que si un sentiment nationale s'est étendue à toute l'Europe, n'est ce pas seulement les élites et intellectuels qui ont d'abord était concernées ??? En Italie :croîs-tu que les italiens du nord et du sud se soient subitement sentis aussi proche que cela ??? Je pense que la chose est moins évidente.

Mais une fois encore, oui l'Europe a bel et bien été pénétrée des ces idéaux révolutionnaires je ne dis pas le conrtaire...Mais Napoléon a t il vraiment voulu jouer les grands libérateurs ??? Sachant que l'empire était plutôt conservateur et autoritaire ??? N'a-t-il pas voulu entrer dans le cercle de ses vieilles monarchies (cf. son mariage avec Marie Louise, la création d'une noblesse d'empire d'une cours de courtisans???).

Une fois encore je ne dit pas que tout est noir dans l'empire, surtout si on compare avec ce qui se faisait dans les autres pays. Napoléon a été un grand homme, il a sa place à côté d'Alexandre, Hannibal, César, Louis XIV etc. Et l'historien que je suis déplore que l'on n'étudie pas plus cette période : au Lycée 3 fois rien, et encore il était question il y a peu de retirer l'Empire du programme ainsi que d'autre pan de notre histoire. Songé que j'ai fait de l'histoire militaire et il n'y pas eu un chapitre sur cette période !!!!

Mais simplement, je pense qu'il ne faut pas non plus passer d'un extrême à l'autre et savoir raison garder:

Oui Napoléon reste un grand homme (non seulement pour la postérité, mais même dans une certaine mesure de son vivant), mais de là à l'encenser à outrance !!!!

et comme tu l'as souligné :

"Mais ces conséquences sont indépendantes de la volonté initiale de Napoléon, qui avait une vision plus courte et pragmatique".




Dernière édition par Decaen le Dim 18 Sep - 11:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
De Broglie
Commandant en second
Commandant en second
avatar


Carnet militaire.
Affecté Affecté : Etat-major

MessageSujet: Re: Pourquoi Napoleon 1er est considéré comme un tyran ?   Sam 17 Sep - 11:25

Au fond je suis plutôt d'accord avec toi, mais je vois plus Napoléon comme un mégalomane qui se voyait sincèrement comme le bienfaiteur de l'Europe.

Par exemple, si en Espagne il impose son frère de manière perfide, il abolit de même l'inquisition, qui sera rétablie à la restauration.

Ce que je veux dire, c'est que même si le personnage à ses défauts, il est une force (consciente ou non) du progrès: abolition des privilèges, du servage, l'idée de nation etc... contrairement aux autres empires, à la Prusse et même à la GB par certains côtés.

_________________
Tout le monde savait que c'était impossible à faire. Puis un jour quelqu'un est arrivé qui ne le savait pas, et il l'a fait.

W. Churchill.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Decaen
Visiteur
Visiteur
avatar


Carnet militaire.
Affecté Affecté : Réserviste

MessageSujet: Re: Pourquoi Napoleon 1er est considéré comme un tyran ?   Sam 17 Sep - 11:42

"Par exemple, si en Espagne il impose son frère de manière perfide, il abolit de même l'inquisition, qui sera rétablie à la restauration".

Et oui c'est bien pour ça que j'ai envie de dire que tout n'est pas blanc ou noir dans cette aventure et qu'il faut éviter les extrêmes. D'un autre côté, Napoléon supprime l'inquisition...mais dans un pays fortement attaché à ses prêtes...l'inquisition nous choque peut être, mais quid de l'Espagnol de base à cette époque ????

"Ce que je veux dire, c'est que même si le personnage à ses défauts, il est une force (consciente ou non) du progrès"

Oui je suis d'accord avec toi. Il a voulu se poser comme le fils de la révolution, de la république moins ses excès : mais là je m'interroge encore : était-ce calculé ou non?? Faut pas oublier que Napoléon était aussi un maître dans la propagande...A Sainte Hélène il rédige ou fait rédiger ses mémoires ou on pourrait même dire ses justifications...Mais justement dans ces mémoires qu'elle est la part de vérité ???

Et oui les Français ont emmené avec eux leurs idées et les ont propagées. Mais en fait voilà où le bat blesse : les avons nous propagées ou les avons nous imposées ????? Ce n'est pas pareil...

Perso j'aime l'empire jusqu'en 1806-7...après...ce n'est que plus que guerres, conquêtes et défaites...La gloire le pouvoir lui a monté à la tête je pense, peut-être même était-ce le cas déjà avant : consulat à vie...empire...

Et puis pour revenir à l’Angleterre il est intéressant de noter que Napoléon, après 1815, se soit tourné vers l'Angleterre en espérant y passer une retraite pépère...mais après toutes ces guerres et juste après Waterloo où l'Angleterre a quand même laissé des plumes : Picton mort, Ponsomby mort, Uxbridge blessé, un certains nombre de jeunes gentils hommes anglais sont tombés à Waterloo...pas évident de faire comme si de rien n'était...Et puis en 1815, Napoléon n'avait-il pas été mis au ban de la société mondiale, mis hors la loi??


Dernière édition par Decaen le Sam 17 Sep - 18:21, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
De Soubise
Visiteur
Visiteur
avatar


Carnet militaire.
Affecté Affecté : Réserviste

MessageSujet: Re: Pourquoi Napoleon 1er est considéré comme un tyran ?   Sam 17 Sep - 14:06

Regarder l'épopée napoléonienne, ça amène à se rendre compte de la complexité du Monde et de l'Histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi Napoleon 1er est considéré comme un tyran ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi Napoleon 1er est considéré comme un tyran ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi Napoleon 1er est considéré comme un tyran ?
» La nuit vous enlace, vous considérant comme ses étoiles ▬ Tetsugako Hoshiyo
» personne devrait se considérer comme nul, car nous sommes tous arrivés premier à la course à l'ovule (bogum)
» Hey ! Pourquoi tu me regardes comme ça !? ft Sacha Vega
» Sam • « La vie est comme un livre. Ne saute aucun chapitre et continues de tourner les pages. Tôt ou tard, tu comprendras pourquoi chaque chapitre était nécessaire. » [Finie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal-Dragons :: Le Service d' Information :: Comme d'habitude ?-
Sauter vers: